La justice réparatrice progresse en Espagne sous l’impulsion de la section espagnole du GEMME

Le 5ème Congrès de la Médiation et de la Justice Restaurative qui s'est tenu les 19 et 20 juin et le Plan Stratégique de Justice Restaurative pour la Catalogne présenté le 7 juin sont les activités les plus récentes auxquelles la présidente de GEMME Espagne, la magistrate pénale Carme Guil, a participé dans son engagement ferme pour la promotion de la Justice Restaurative. Il convient également de mentionner le forum cinématographique qui s'est tenu dans 23 villes espagnoles et qui a rassemblé plus de 1 800 participants au cours de 27 sessions.

La justice réparatrice gagne de plus en plus en pertinence et en visibilité en Espagne, et la section espagnole de GEMME en est en grande partie la force motrice.

 

Congrès sur la Médiation et la Justice Réparatrice à Barcelone

Il y a quinze jours (19 et 20 juin 2024), la cinquième édition du Congrès sur la Médiation et la Justice Réparatrice s'est tenue à Barcelone, organisée conjointement par GEMME Espagne et le Barreau de Barcelone.

La première journée s'est déroulée dans un cadre particulièrement symbolique, l'ancienne prison de Barcelone (La Modelo), en présence du ministre de la Justice de la Generalitat de Catalunya Gemma Ubasart, le Doyen du Barreau de Barcelone, Jesús Sánchez et la Presidente du GEMME Espagne, Carme Guil.

Inauguration du 5ème congrès sur la médiation et la justice réparatrice dans l'une des galeries de l'ancienne prison La Modelo à Barcelone.

La deuxième journée, qui s'est déroulée au siège de l'ICAB (Barreau de Barcelone), a réuni les professionnels et les spécialistes les plus renommés de la justice réparatrice.

L'objectif du congrès était, outre de montrer le fonctionnement et les avantages des pratiques restauratives, d'appliquer cette méthodologie dans des domaines autres que le droit pénal, tels que la mémoire historique, les universités, les associations professionnelles et les médias.

L'une des sessions de la deuxième journée du congrès, qui s'est déroulée au Barreau de Barcelone.

Le congrès a été suivi par un grand nombre de participants et à la fin, un manifeste a été publié qui peut être téléchargé à partir de ce lien.

Plus d'informations sur le site espagnol.

 

Présentation du Plan Stratégique pour la Justice Réparatrice 2030

Deux semaines plus tôt, le gouvernement catalan, par l'intermédiaire de sa ministre de la justice Gemma Ubasart, a présenté le Plan stratégique pour la justice réparatrice 2030 pour la Catalogne, avec la participation de la présidente de GEMME Espagne, Carme Guil, l'une des principales représentantes de la justice réparatrice en Espagne.

Ce plan stratégique vise à faire de la justice réparatrice la réponse standard à la criminalité, à réhabiliter les délinquants, à réparer les victimes et à renforcer la coexistence et la cohésion sociale.

Le document n'est disponible qu'en catalan mais sera bientôt traduit dans d'autres langues. Il peut être téléchargé à partir du lien suivant.

Plus d'informations sur le site espagnol.

 

 

Cinéforum sur la justice réparatrice

Une autre activité récente organisée par GEMME Espagne pour promouvoir la justice réparatrice a été le cinéforum avec le film français "Les deux visages de la justice", qui a tenu 27 sessions dans 23 villes espagnoles avec plus de 1 800 participants et la participation de 75 intervenants experts. Grâce à cette initiative, la justice réparatrice est désormais connue non seulement des professionnels de la médiation, mais aussi du grand public.

Les résultats et les photos peuvent être vus dans la vidéo ci-dessous :

Plus d'informations sur le site espagnol .

 

Avez-vous trouvé cette information intéressante ?

SUIVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ DU GEMME PAR EMAIL.
Si vous souhaitez recevoir une notification par email lorsque nous publions une nouvelle actualité, merci d\'indiquer votre e-mail ci-dessous.

Rejoignez les 192 autres abonnés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *